Prélèvements

Comment mettre en place un prélèvement automatique ?

Le prélèvement automatique, vous en avez sans doute déjà entendu parler. Il s’agit du moyen le plus simple de régler la plupart de ses factures et de régler ses abonnements. Mais, savez-vous comment faire pour mettre en place un prélèvement automatique ? Nous vous donnons toutes les explications pour régler facilement toutes vos factures, en quelques minutes !

Un prélèvement automatique, c’est quoi ?

transférer de l'argent

Un prélèvement automatique permet à un organisme de prélever de l’argent directement sur votre compte en banque. C’est donc un moyen de paiement comme un autre. Ainsi, lorsque vous avez mis en place un prélèvement automatique, l’argent que vous devez régler est directement prélevé sur votre compte bancaire, de manière « automatique », donc. Cela vous permet de ne pas avoir à envoyer de chèque ou de virement à chaque fois que vous devez réglez une facture à un même organisme.

Ce type de paiement est en règle générale mis en place pour régler des factures régulières. Par exemple, c’est le moyen le plus simple de régler votre abonnement téléphonique, ou encore votre facture d’électricité. Mais vous pouvez aussi payer votre abonnement à une revue ou à une plateforme de vidéo en ligne. Ainsi, vous recevez toujours votre facture, mais vous n’êtes pas obligé de faire une démarche quelconque pour la régler.

En mettant en place un prélèvement automatique, vous autorisez donc l’organisme en question à prélever directement l’argent sur votre compte. Vous n’aurez pas à donner l’autorisation à chaque prélèvement. La situation durera donc ainsi jusqu’à ce que vous demandiez à ce qu’elle cesse.

Comment mettre en place un prélèvement automatique

Pour savoir comment mettre en place un prélèvement automatique, il suffit de suivre quelques étapes simples. Premièrement, ce qu’il faut faire c’est de fournir à l’organisme en question votre code IBAN. Où trouver votre IBAN ? Vous pourrez le retrouver sur votre RIB. Ce document contient tous les codes bancaires nécessaires à la mise en place du prélèvement. Dont le très utile code code IBAN, qui va permettre à l’organisme en question d’identifier votre compte bancaire. Ce dernier permet de mettre en place des transferts d’argent, qu’il s’agisse d’un virement ou d’un prélèvement.

Bon à savoir : Bon à savoir :
Pour trouver votre RIB, vous avez plusieurs options. Vous en trouverez un ou deux exemplaires à la fin de votre carnet de chèques. Certains distributeurs automatiques vous permettent également d’en imprimer directement. Sinon, il faudra vous rendre sur votre espace personnel en ligne pour pouvoir en télécharger et éventuellement en imprimer quelques exemplaires. 

Une fois que vous avez transmis votre RIB à l’organisme en question, il vous faudra également signer une autorisation de prélèvement. Ce document vous sera fourni par l’organisme qui souhaite prélever sur votre compte. Il vous suffit de le signer, et vous l’autorisez ainsi à prélever directement sur votre compte. Le rythme des prélèvements sera défini entre vous et l’organisme : mensuel, hebdomadaire, annuel, etc.

Ensuite, vous n’aurez plus à vous préoccuper de cela, car les prélèvements se feront automatiquement sans aucune autre action de votre part.

Il existe une troisième étape, qui souvent n’est pas nécessaire. Il est possible que votre banque vous demande de lui fournir une autorisation de prélèvement automatique. En général, les banques ne le demandent pas, mais il est possible que la vôtre le fasse. Il s’agit ici de notifier votre banque que vous avez effectivement autorisé l’organisme en question à prélever sur votre compte bancaire.

Mettre en place un prélèvement automatique est donc d’une grande simplicité. Une fois signé les documents et fourni le RIB, vous n’aurez plus à vous en occuper !

Mettre en place un prélèvement, combien ça coûte ?

Pour connaître les tarifs de votre banque, il va falloir vous référez à votre convention de compte. Sur ce document, vous pourrez consulter tous les tarifs qui sont mis en place par votre établissement.

En règle générale, la mise en place d’un prélèvement automatique est totalement gratuite. L’immense majorité des banques proposent ce service sans vous facturer quoi que ce soit. Mais en fonction des banques, si vous avez le moindre doute, consultez la grille tarifaire. Si vous ne vous y retrouvez pas, n’hésitez pas à contacter directement votre établissement bancaire qui pourra vous fournir des informations précises sur les tarifs pratiqués en fonction de la formule que vous avez choisie.

Prélèvement ponctuel ou récurrent ?

Il faut bien connaître la différence entre prélèvement ponctuel ou récurrent. Lorsque l’on parle de prélèvement récurrent, on parle de prélèvement automatique. Cela signifie qu’à une date fixée à l’avance, vous serez automatiquement prélevé directement sur votre compte bancaire. La mise en place d’un tel prélèvement vaut donc pour plusieurs prélèvements.

Un prélèvement ponctuel, en revanche, ne vaut que pour une seule fois. Vous autorisez une organisme quelconque à prélever une certaine somme définie, mais ce même organisme n’aura pas le droit de répéter l’opération sans votre accord explicite.

Il faut donc bien savoir que lorsque vous mettez en place un prélèvement automatique, en réalité vous autorisez l’organisme à prélever plusieurs fois sur votre compte. Il ne s’agit donc pas d’un prélèvement ponctuel.

Quels sont les risques liés au prélèvement automatique ?

prélèvement récurrent

Le système de prélèvement automatique est en général un moyen de paiement très sûr. En revanche, pour ne rien risquer, ne mettez en place ce type de paiement qu’avec des organismes en lesquels vous avez confiance. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez toujours mettre en place un autre moyen de paiement qui vous permettra de vérifier à chaque fois le montant que vous devez régler.

Pour s’assurer qu’il n’y ait aucune fraude ou aucune erreur liée à vos prélèvements automatiques, la meilleure manière de s’assurer de sa sécurité est de vérifier chaque mois, et avec attention, votre relevé bancaire. Vous pourrez ainsi constater tout ce qui vous a été prélevé et comparer les montants aux factures que vous avez reçues.

En effet, le risque principal lié au prélèvement automatique, c’est que comme il est effectué sans aucune action de votre part, il passe souvent inaperçu. C’est pour cette raison qu’il est primordial de bien vérifier son relevé de compte afin de vérifier toutes les sorties d’argent.

Que faire en cas de prélèvement frauduleux ?

Si lors de la vérification, vous vous apercevez qu’il y a eu un prélèvement inconnu sur votre compte bancaire, il existe des solutions pour régler le problème. En effet, il existe différentes manières de vérifier l’origine d’un prélèvement. Il convient donc d’effectuer quelques recherches afin de s’assurer qu’il s’agisse bien d’une fraude.

Bon à savoir : Bon à savoir :
Si c’est effectivement le cas, vous avez des moyens de contester le prélèvement en question. Sachez que vous disposez de 13 mois pour contester un prélèvement frauduleux.

Ce qu’il faut faire en priorité, c’est de contacter votre banque. Cette dernière est dans l’obligation de vous rembourser le montant du prélèvement en question. Votre conseiller vous expliquera donc la marche à suivre pour régler le problème. Le plus important ici, c’est de ne pas perdre de temps ! Donc, dès que vous vous en apercevez, contactez sans plus attendre votre conseiller !

Savoir comment mettre en place un prélèvement bancaire est une chose très simple. En effet, c’est le moyen le plus facile de régler tous vos abonnements ! Ainsi, il vous suffit de localiser votre RIB, de l’envoyer à l’organisme en question, et puis de signer une autorisation de prélèvement. Mettre en place ce prélèvement automatique ne devrait donc pas vous prendre plus de quelques minutes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page